• Prestations
  • Grand territoire

Grand territoire - Grand Paysage

La démarche paysagère dans le grand territoire ou le "grand paysage" : cette démarche consiste à entrer sur un territoire par l'angle pluriel du paysage. Cette approche permet de mettre en avant les diverses dynamiques en place (négatives ou positives) et de percevoir le potentiel et la spécificité de chaque paysage. A partir de ce regard nous pouvons alors partir sur des logiques de développements des territoires, de préservation, de mise en valeur, de restauration, de mise en places de nouvelles logiques...autant de possibilités qui se déclinent en fonction des lieux et de leur histoire.

En termes d'outils, le grand paysage c'est : la charte paysagère et le plan paysage (à diverses échelles), le SCoT, le PLU, le PPEANP...

 

Orienter de grands territoires par une démarche paysagère:

 

Le diagnostic paysager

Bloc-mas-SisqueilleCes  études (chartes, plans...) permettent d'établir un diagnostic paysager dans lequel transparaît l'enchevêtrement des problématiques qui fondent le paysage : habitat, agriculture, déplacement, problématiques écologiques...Cette approche multifonctionnelle permet de répondre à l'ensemble des enjeux : cadre de vie, délaissés agricoles, diffusions de l'habitat, problématiques incendie...

Il s'agit de mettre en avant ce qui fonde les qualités paysagères d'un territoire ou ce qui peut permettre de retrouver des logiques qui dessinent le paysage. Ce diagnostic doit prévenir et permettre d'observer les mutations en cours et à venir. Ces évolutions peuvent être plus ou moins rapides, mais elles sont aujourd'hui au centre des problématiques d'aménagement (dynamisme agricole qui limite le développement, au contraire espaces délaissés, couronnes urbaines à forte pression anthropique...).
Le diagnostic se doit aussi de refléter les attentes et les perceptions paysagères des différents acteurs actifs et passifs du paysage. Pour cela, la démarche s'accompagne d'un important travail de recueil.

 

Les orientations

carteperceptionDFCICe diagnostic débouche sur des orientations à diverses échelles. Ces orientations répondent à une combinaison d'enjeux et intègrent l'ensemble des besoins des habitants et des acteurs du paysage. Il s'agit d'apporter des réponses multifonctionnelles. La concertation est au centre des orientations territoriales.

 

 

 

 

La déclinaison spatiale des orientations

Aspres-mise-en-valeur-du-paysage2Après concertation sur les diverses orientations paysagères il s'agit de décliner ces idées en actions concrètes. Ces actions peuvent prendre la forme de fiches par enjeux dans le cas de mouvement général à impulser sur un territoire.
D'autres actions peuvent se dessiner directement sur un territoire donné (sur une commune à la parcelle par exemple) et prendre une forme très concrète selon les objectifs poursuivis (gestions des friches en périphérie des villages assorties d'un projet agricole...etc).

Ces orientations peuvent aussi se décliner par une répétition de petites interventions qui permettent de redonner un sens et une homogénéité à l'ensemble.

La démarche paysagère permet d'éviter de tomber dans des logiques d'accumulation et de repenser l'ensemble du système en place.